Les falaises de Moher, Galway et le Burren en 2 jours : le Nord-Ouest de l’Irlande

Par Olivier
Dans Tout sur l'Irlande
Sep 4th, 2019
5 commentaires
56759 Views
Share

Après un bon bol d’Eire frais dans le Connemara (oui ! oh ! elle était facile celle-là) vous ne quitterez pas la région avant d’avoir effectué un passage à Galway, la porte d’entrée…(ou de sortie dans votre cas) du Connaught.

Galway, belle petite ville d'Irlande à l'ambiance atypique

Pour l’anecdote, sachez que Galway est jumelé avec Lorient. Vous pourrez d’ailleurs vous promener dans les petites rues piétonnes du centre-ville, très animées, rappelant nos villes bretonnes.

centre ville de Galway

Un peu de culture sur Galway

La ville de Galway est plus renommée pour son ambiance, ses magasins typiques et ses manifestations que pour ses monuments à visiter.

Cependant, vous pourrez, bien évidemment, poser les yeux sur le Lynch’s Castle, considéré comme la plus vieille town house d’Irlande, qui est désormais utilisée comme un local pour entreprises. Puis, si vous souhaitez en apprendre plus sur la ville, optez pour une visite gratuite au Galway City Museum, un beau bâtiment à l’architecture contemporaine, où est retracée l’histoire de Galway. Les amoureux de l’Art, n’hésiteront pas une minute, et se rendront au Galway Arts Centre, grand centre d’exposition de la ville. De superbes expos de peintures, sculptures et photos les y attendent.

Lynch’s Castle

Où bien manger à Galway ?

Si cet interlude culturel vous a donné faim, cela tombe bien car Galway est « LA » ville des bons restaurants ! Je vous conseille notamment L’Artisan, un petit resto cosy, situé juste au dessus du pub typique Tigh Neachtain (oui, oui c’est bien celui à la façade bleue électrique sur la photo en dessous!). Le midi les prix sont plus qu’abordables et la qualité est dans l’assiette ! Laissez-vous tenter par les plats de poissons, ils sont délicieux !

Tigh Neachtain de Galway

Si vous aimez le mélange d’inspiration français-irlandais, vous serez séduit par Rouge ou son frère Le Petit Rouge. Plats succulents et prix attractifs. Le deuxième est un bar à vin ou l’on peut commander des plateaux de viande et fromages tout en hochant la tête au rythme de la musique. Vous l’aurez deviné, de nombreux concerts locaux y sont organisés.

Enfin, si l’envie de vous faire une petite visite grastronomique de Galway vous prend, je vous propose ce tour. Je ne l’ai jamais fait personnellement mais j’ai reçu de très bons avis à son propos.

Quel sorte de souvenirs ramener de Galway ?

Avant de partir vers de nouveaux horizons, et si vous n’avez pas déjà acheté dans le Connemara de quoi vous habillez pour 12 hivers, vous pourrez aller flâner dans les boutiques locales. Les amoureux de la laine seront servis avec les bons gros traditionnels pulls Irlandais ! En fonction des boutiques, la qualité est plus ou moins au rendez-vous. Petite préférence pour le magasin O’Maille’s, même si les prix son assez élevés. Enfin si vous voulez rapporter un souvenir typique (à la limite du kitsch), direction les boutiques artisanales vendant les ‘rings of Claddagh’. Deux suggestions de boutiques, qui ne vendent pas d’horribles contrefaçons : Thomas Dillon’s et Faller’s. Petite précision, si vous la portez le coeur orienté vers vous cela signifie que vous avez déjà trouvé le grand amour !

pull irlandais

Cap sur le Burren et les gigantesques Cliffs de Moher

Fin de l’expérience citadine, le rat des villes pensera à renfiler ses chaussures de rando (le rat des champs les aura gardées aux pieds) et direction le Comté de Clare et plus particulièrement la région du Burren. Le bras droit de Cromwell disait : ‘ C’est un pays où il n’y a pas assez d’eau pour noyer un homme, pas assez d’arbres pour le pendre, pas assez de terre pour l’enterrer’, mmmh…ca donne envie n’est-ce pas ? Et pourtant je vous garantie que la région vous laissera un souvenir impérissable, j’y met ma main à couper !

Burren

L’attraction principale, la plus connue, est les Cliffs of Moher. Falaises noires et sauvages attirant une multitude de touristes. Impressionnant ? Oui ! A voir ? Oui ! Votre meilleur souvenir d’Irlande ? Ça dépend ! (en tout cas pas par temps de pluie). Mon conseil, évitez la période d’affluence entre 11h et 17h. Après vous être baladé sur les sentiers balisés, les ‘jusqu’au boutistes’ pourront aussi se rendre au port de Doolin, et s’installer à bord d’un des bateaux offrant des petites croisières d’une heure, pour observer les falaises depuis la mer.

falaise de moher

Si comme moi vous fuyez les cars touristiques, vous préférerez les routes côtières et escarpées du Burren entre Ballyvaughan et la Loop Head.

Mais attention, tout comme le Connemara, le Burren est aussi une région de richesses intérieures, alors ne vous contentez pas uniquement de la côte.

Le Gros Robert irlandais, qui est toujours posé sur ma table de nuit, nous dit que Burren signifie ‘lieu de pierre’ en Gaélique. Pas très étonnant quand on sait que la région concentre le plus grand nombre de sites archéologiques, de grottes et de dolmens du pays. Le plus connus est celui de Poulnabrone, situé à 8km au sud de Ballyvaughan, mais vous aurez l’occasion d’en voir d’autres régulièrement le long de votre route.

Poulnabrone Tomb dans le Burren

Poulnabrone Tomb dans le Burren

Côté villages, arrêtez-vous à Kilfenora pour admirer les croix celtiques ou à Corofin en plein coeur du parc national du Burren. A la sortie, Ennis est aussi une très jolie petite ville, aux rues colorées.

Enfin un petit arrêt gastronomique s’impose à la Burren Smokehouse, près de Lisdoornvarna, pour goûter leurs poissons fumés. Un vrai régal !

Le Burren: Smokehouse

Pas trop fatigués après tout ca j’espère, car vous n’avez encore rien vu?!

Il est l’heure de revêtir vos 13 pulls en laine pour monter dans le bateau direction les îles d’Aran. Si vous n’avez pas le pied marin, je préfère vous prévenir que la mer est souvent un peu agitée. Bonne nouvelle, cela vous permettra d’éliminer votre saumon fume qui vous pesait un peu sur l’estomac… Mais ça va aller… Don’t worry !

Enfin, si vous n’avez pas loué de voiture, vous pourrez faire tout ça en bus organisé avec un guide. Le tarif inclut aussi l’entrée aux falaises de Moher. C’est par ici !

Mes recommendations où dormir à Galway

The stop B&B:

38 Father Griffin Road, Salthill, Galway, Irlande

Lien pour réserver 

Inishmore Guesthouse:

Address: 109 Fr Griffin Road, Galway, Ireland

Lien pour réserver 

Ma recommendation où dormir dans le Comté de Clare

Drumcreehy House:

Ballyvaughan,

Co. Clare,Ireland

Lien pour réserver

5 de réponses vers “Les falaises de Moher, Galway et le Burren en 2 jours : le Nord-Ouest de l’Irlande”

  1. […] Les falaises de Moher, Galway et le Burren en 2 jours : Nord ouest de l’Irlande […]

  2. […] le Connemara (ou avant me direz-vous), les Falaises de la Moher sont surement l’un des lieux les plus connus en Irlande. Vous avez certainement déjà vu des […]

  3. […] de la côte Ouest. Vous pourrez profiter d’une excursion d’une journée dans les falaises de Moher à partir de Dublin. Vous pourrez visiter la ville de Galway, voyager à travers le Burren et vous […]

  4. Lefevre dit :

    Site génial je trouve, très bien expliqué, trop hate d’y aller !

  5. PATRICK GAUDIN dit :

    Bravo l’artiste pour ce travail idéal pour préparer un voyage; Reste à se plonger dans toute cette documentation; Et encore CHAPEAU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires de Facebook :

Share