Visitez les îles d’Aran en 1 ou 2 jours : Nord ouest de l’Irlande

Par Olivier
Dans Organisez votre séjour
Fév 29th, 2016
0 commentaire
9912 Views
Share

Les îles d’Aran sont composées d’un archipel de 3 îles:

  • Inishmore, la plus grande, de 13km de long.
  • Inishman, l’île du milieu.
  • Inisheer, le bébé ours de seulement 3km2.

Les grandes falaises des Îles d'Aran

 

Comment vous rendre sur les îles d'Arran

Si votre pilote personnel est encore une fois en RTT, ce qui ne vous a malheureusement pas permis d’ arriver à bord de votre Jet privé (et oui chaque île à une piste d’atterrissage), le meilleur moyen de s’y rendre est encore en bateau. Les principaux ports d’embarquement sont à Galway, Rossaveal et Doolin.

Avion pou les îles d'Aran

Avion pou les îles d’Aran

Un des bateau pour vous rendre sur les îles

Un des bateau pour vous rendre sur les îles

 

Visite de Inishmore

Commençons par l’île la plus éloignée mais la plus touristique, Inishmore. Avec une population équivalent a deux fois celle de la Creuse (j’espère qu’aucun Creusois ne lira cette article), soit 900 âmes, cette île est la plus dynamique hiver comme été. Les bateaux accostent au petit port de Kilronan, lieu idéal pour louer des vélos pour environ 10 euros la journée ou monter dans un minibus qui fera office de taxi. Lîle peut évidemment se visiter en une journée, même si je vous conseillerais d’y rester une nuit, afin de prendre le temps de vous imprégner complètement de ce petit bout de terre.

 

Voici les quelques sites incontournables d’Inishmore:

  • Dun Aenghus, est un fort préhistorique datant de la préhistoire ( bon d’accord du 2ème siècle avant JC, puisque vous insistez pour tout savoir…) situé en haut d’une impressionnante falaise de plus de 80 mètres de haut. Il est considéré comme l’un des sites les mieux conservés d’Europe et aurait été utilisé comme lieu de cultes par les druides venant célébrer un des dieux celte du Soleil (le fameux Aenghus). Pour en savoir plus, je vous conseille de passer par le visitor’s center afin de vous munir de la brochure en français gratuite, qui vous donnera plus de détails sur la construction. Après être devenu un expert du fort, je vous conseille de continuer un peu plus loin sur la côte jusqu’au “Trou de ver” (dont le nom en irlandais est plus sympatique “ Poll na bléist”). Ce trou, ressemblant à une piscine, a été entièrement façonné par la nature et n’est visible qu’a marée basse.

Dun Aenghus, Aran, Ireland

 

  • Clochan na Carraige, une petite hutte qui aurait abrité des ermites entre le Vè et Xè siècle.

Clochan na Carraige

 

  • Dun Duchathair (“le fort noir”), pour les amoureux des vieilles pierres et des beaux chevaux, puisque de magnifiques frisons gardent le site.

Clochan na Carraige

 

Visite de Inishman

Le lendemain, après un bon Irish breakfast, direction Inishman, l’île du milieu et ses 150 habitants. L’île n’est pas très touristique mais pas très intéressante non plus il faut dire. Les quelques habitants, bien que chaleureux, n’ont pas souhaiter développer cette activité. C’est pourquoi Inishman propose très peu d’hébergement et les restaurants se font rares.

D’ailleurs la plupart des guides vous conseillent de vous y arrêter uniquement si vous avez le temps, mais il vaut mieux privilégier les deux autres.

petit dejeuner irlandais ou irish breakfast

 

Voici quelques sites à voir, pour ceux que je n’aurais pas réussi à dégoûter:

  • Dún Conchuir et Dún Fearbhaí, deux forts de pierre, qui vous donneront une belle vue sur la baie de Galway.

Forte di Dún Conchuir des iles d aran

 

  • Teach Synge, petit cottage ou aurait résidé le fameux poète et dramaturge John Millington Synge à la fin du XXè siècle. Elle est depuis ouverte au public.

Teach Synge des iles d aran

 

Visite de Inisheer

Si votre curiosité insulaire n’est pas encore tout à fait comblée, dernier arrêt avant le continent, sur Inisheer, la plus petite des trois îles. Un vrai petit coin de paradis aux eaux bleues turquoises. Mon conseil est de vous lancer dans un des premiers chemin que vous trouverez partant du port. Rassurez-vous, à Inisheer, même si aucun chemin ne mène vraiment à Rome (quoique…), il vous sera difficile de vous y perdre. Voici ce que vous ne devez pas rater:

  • The Plassy (enfin ce qu’il en reste) est un cargo qui a échoué sur l’île dans les années 60’s. Même si l’histoire de ce naufrage reste encore mystère, on peut tout de même supposer qu’il ne faisait pas bon naviguer dans les eaux irlandaises à cette époque, puisque même les bateaux de plusieurs tonnes ne résistait pas à la “Irish houle”.

bateau échoué sur les iles d aran

 

  • Le phare, the Inisheer Lighthouse, ne peut malheureusement pas se visiter de l’intérieur, mais mérite le détour. Il vous permettra de profiter de magnifiques panoramas. Un conseil, prévoyez un K-way (finalement celui que vous n’avez pas quitté depuis votre premier jour en Irlande) par jour de tempête, car les vagues aiment venir déferler de toutes leurs forces sur les rochers alentours.

phare sur les iles d aran

 

Après cette belle journée sur nos îles chéries et ces longues ballades au grand air, comme disait ma grand-mère, “vous ne devriez plus sentir le renfermé”. Il est donc temps de remonter dans votre voiture, et partir vers de nouveaux horizons. Il ne me reste alors plus qu’une seule chose à vous souhaiter, “Bon vent!” (ah! non! ça suffit maintenant!)

 

Lieux recommandés pour dormir sur les îles d'Arran

 

Pier House

Kilronan, Inis Mor Island, County Galway

tel: + 353 (0) 9961417

 

Lien de réservation

 

B&B Man of Aran Cottage (le plus beau mais il faut appeler pour réserver!)

Man of Aran Cottages

Kilmurvey, Inishmore, Aran Islands, Co Galway

Tel: +353 (0)99 61301

Lien vers leur site

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires de Facebook :

Share