fbpx

Les 8 musiques traditionnels irlandaises les plus connues

Par Olivier
Dans Culture
Déc 28th, 2021
2 commentaires
80627 Views
Share

Si je dis chanson française à un irlandaise, je vais forcement entendre le mondialement connu “Voulez-vous coucher avec moi ce soir ?” ou la Marseillaise. L’amour et la guerre, voila ce qui ressort le plus souvent dans les chansons françaises connues à l’étranger. Bon si vous demandez à des jeunes irlandais, on parle surtout de Maitre Gims mais ce n’est pas le sujet ! Si je vous dis chanson irlandaise, que me répondez-vous ?

Voici une sélection de 8 des chansons et musiques irlandaises les plus connues ici (et tout ça en CD)

1. Molly Malone

Auteur : Chanson populaire

Cette chanson dublinoise raconte l’histoire de la très célèbre Molly Malone (dont la très célèbre statue trônait devant Grafton Street avant d’être déplacée pour des travaux). Cette femme est un mythe local, puisqu’il s’agirait d’une très belle femme, marchande de poissons et de coquillages la journée, puis femme de joie la nuit. Il y a aussi une version disant qu’à l’inverse, c’était une des seules femmes ambulantes de son époque qui était encore chaste.

Cette chanson est considérée comme l’hymne (non officiel) de Dublin.

L’écouter :

2. Hymne national

Auteur : Peadar Kearney (paroles) & Patrick Heeney (instrumentale)

Intitulé “Amhrán na bhFiann” en gaélique, l’hymne irlandaise (depuis 1923) est une chanson écrite en 1907. D’abord rédigée en gaélique, elle fut traduite en anglais par la suite. Il s’agit d’un chant de guerre destiné aux troupes irlandaises, afin de remotiver le moral des troupes et faire face à l’envahisseur saxon de l’époque. Elle est interprétée le plus souvent en anglais.

L’écouter :

3. The irish rover

Auteur : Chanson populaire

Tout comme pour Molly Malone, il n’y a pas vraiment d’auteur pour cette chanson, issue de la culture populaire. Elle raconte avec beaucoup d’humour et d’exagération le départ d’un célèbre voilier nommé “Irish Rover” et de son équipage, ainsi que son destin tragique. Cette chanson fut reprise par de nombreux chanteurs, mais la première parution officielle fut en 1960, par un certain Dominic Behan.

L’écouter :

4. Galway girl

Auteur : Steve Earle

Cette chanson très connue en Irlande a d’abord été diffusée en 2000 par Steve Earle, cependant elle fut rendue célèbre en 2008 grâce à une reprise d’un chanteur irlandaise nommé Mundy. Elle raconte l’histoire vraie d’une rencontre à Galway, avec une splendide femme brune aux yeux bleus. Le chanteur ayant écrit ces paroles a eu un coup de foudre pour cette demoiselle, mais ils sont restés amis et se fréquentent toujours (de manière platonique), selon la musicienne de la chanson, Sharon Shannon

L’écouter : (originale)

5. On Raglan Road

Auteur : Patrick Kavanagh (poème) The Dubliners (chanson)

Ce titre a d’abord été publié comme un poème, écrit par Patrick Kavanagh, puis fut mis sous forme de chanson par le groupe The Dubliners après une rencontre dans un pub dublinois. Le texte raconte l’histoire (à la première personne) d’un homme marié, qui eut une relation extra conjugale avec une belle jeune femme rencontrée sur Raglan Road. Bien qu’il savait que cette relation pourrait lui amener des ennuis, il prit le risque…

L’écouter :

6. Fields of Athenry

Auteur : Chanson populaire

Une fois n’est pas coutume, The fields of Athenry est une chanson écrite entre 1845 et 1850, autrement dit durant la grande famine d’Irlande. Elle raconte l’histoire d’un homme appelé Michael, vivant dans la région de Athenry, condamné l’exile en Australie pour avoir volé de la nourriture pour sa famille. Cette chanson est très connue surtout parmi les supporters irlandais, s’agissant d’un symbole de lutte, à la gloire du peuple irlandais.

L’écouter :

7. Whiskey in the jar

Auteur : Chanson populaire

Vous avez surement déjà entendu cette chanson ! Issu de la culture populaire irlandaise, ce titre est très souvent repris dans les pubs et par les groupes locaux. Cette chanson raconte l’histoire d’un brigand qui après avoir dépouillé un certain Capitaine Farrel, fut trahi par une femme qu’il aimait (ou un simple flirt d’un soir, l’histoire ne le précise pas) et se retrouva jeté en prison. Ce titre a été repris par Metallica et Nolwenn Leroy par exemple.

L’écouter :

8. The Rocky Road to Dublin

Auteur : D.K. Gavan (paroles) Harry Clifton (chanteur)

Cette chanson a été reprise par de nombreux chanteurs depuis sa création, qui n’hésitent pas à changer certaines paroles, donnant un coté assez diversifié à la chanson. Le texte raconte l’histoire d’un homme habitant à Tuam en Irlande, qui entreprend un voyage en direction de Dublin, puis de Liverpool en Angleterre. Il voyagera alors en bateau, dans des conditions quelque peu sommaires, que je vous laisse découvrir en chanson.

L’écouter :

BONUS : Les meilleurs musiques Irlandaises dans votre salon

Vous ne pouvez pas vous rendre en Irlande et écouter la musique en live dans les pubs ? C’est pas grave, voici pour vous un CD ici qui regroupe la plupart des chansons les plus connues que vous pourrez ré-écouter maintes et maintes fois ! 

2 de réponses vers “Les 8 musiques traditionnels irlandaises les plus connues”

  1. for dit :

    merci pour ce travail !

    Patrick

  2. Robert dit :

    Morning
    I will go to vote that afternoon for my country France I love so munch
    I missed so much during from 12/2021 to the 07/10/2021 when finally by one unique chance France can gave flow to Paris
    But today I m for one part in Irlande I know so much
    In 1978 or 1979 on france tv I saw an tv news reporter talking about Northern Irlande fight street s violence for Ulster northern Irlande freedom I saw the young red guy’s through fires bottle s in a direction of the English military metals trunks and I said to myself first where is Northern Ireland ? I time I had 16 years old but when I saw those young teenagers in action at that point exposed at the danger I said I will go in a future it never leaves to my mind until I went but years after to munch years after but I went 6 times in Irlande and two times in Northern Ireland I drove left for the first to in Derry in Belfast and sure Dublin where I rent the blood red Ford escort car so I understand why the social people troubles came was England toke by war the Northern Ireland as a colonial so munch troubles violence s deaths peoples fighting for Northern freedom Ireland I loved so munch to be involved and see by myself the context Belfast walls slogans painted I know enough the complexity of that so special and sensible Irish fight for freedom for century and I m still dreaming waiting it can happen before I died I will turn 59 years old next 31/01/2023 Colleen my wife American from San Francisco tell me in Bray Republic of Irlande she was pregnant from me sure ! We were in front the Celtics sea I became happy but nervous me to be a father with my small salary my mother saying me all my life Robert all your life you will stay at the 15 mind age nothing can’t change you I know why she said the true I ts still the case ! And it’s fine so I will never be a father and it’s fine to munch trouble in a world nobody can fixe good anything anymore but the think I still hope want it’s freedom for Northern Ireland all the island become république of Irlande
    To be unified and sure it will be after that the only island territory place town in Irlande I will be so happy I will said yes I went to be a father with no scare from anything with hope and trust in a future but only if Northern Ireland can be real happen i have no idea today I will write for Ireland for my emotional 16 years old tv news reportage I saw and I was sure I will go I was as never interested go there go to know what’s happened I will call my baby girl Mollie or Robert I liked that first name but this one will have from the force of Irlande an different futur not broken Blocked at 15 probably more ten years old when I discovered my parents history related fir a part with Ireland
    M’y Life became so much more interesting when I discovered Ireland and specialy the North I like so much to cross the Derry bridge and to be in wall balcoy forteresse of Derry give me aulways so munch emotions or walking in Belfast
    I will go again both parts but for me no doubts there is just one and United and beautiful Irland ☘️☘️☘️❤️

    Robert. Paris 75007

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires de Facebook :

Share