fbpx

Les 4 Danses Irlandaises à connaitre avec toutes leurs caractéristiques

Par Olivier
Dans Alcool et pubs
Juil 28th, 2023
2 commentaires
2586 Views
Share

1. Les danses irlandaises les plus connues

Le Step dance et tap dance

Ma préférée! Probablement celle à laquelle vous pensez quand on vous parle de danse irlandaise, je parle bien sur des claquettes irlandaises, connues aussi sous le nom de stepdance.

Si vous connaissez cette danse aussi bien c’est grâce au 39ème concours Eurovision de la chanson en 1994. L’Irlande, gagnante du concours l’année précédente, en est l’hôte et durant l’entracte télévise un spectacle de claquettes, avec musique et chant tellement impressionnant qu’il en éclipsera le concours. Ce spectacle était intitulé RIVERDANCE.

Malgré la ressemblance, ne confondez pas le stepdance avec le tap dance. Le step dance se différencie par son aspect rigide en haut du corps oú seul les jambes et les pieds bougent à une vitesse incroyable. Le tap dance est plus ‘léger’ et invite tout le corps à se déhancher au rythme de la musique en tapant des pieds. Bien que les chaussures soient les mêmes, avec les bouts et talons durs pour créer le ‘tap’, le step dance se danse aussi avec des chaussures ballerines.

Lors des compétitions d’Irish step dancing, les danseuses portent des robes très élaborées et des perruques.

Crédit photo: By U.S. Army – http://www.army.mil/media/32482,
Public Domain

Le Ceili

Le Ceili remonte au début des années 1500. C’est une danse folklorique qui se danse à plusieurs couples ou en groupe en échangeant de partenaire et accompagnée en live de musique irlandaise traditionnelle. Cette danse a regagné de la popularité à la fin du 20ème siècle quand l’Irlande regagna son indépendance après 800 ans sous la coupe de la Grande-Bretagne. Le Ceili est caractérisé par des pas de danse où les orteils sont pointés et les membres allongés.

C’est fun à danser surtout si vous avez des irlandais pour vous apprendre. Il n’est pas rare de voir cette danse traditionnelle lors de mariages où au moins un des mariés est irlandais, comme dans la vidéo au dessus.

Le Set de danse (set dance)

Vidéo des champions ‘Senior’ de set dance, Fleadh Cheoil 2011 á Cavan. Loin d’être plan plan quand on voit le jeu de jambe!

Le set de danse est une forme de danse sociale, dérivée de la danse quadrille française. Dans le ‘set dance’ on retrouve donc 4 couples (un ‘set) placés au milieu des côtés d’un carré. Très populaire en Irlande pendant plus de 150 ans, le set danse fut ensuite découragé à partir de 1897 quand la Gaelic League se forma. La raison, cette danse était perçue comme ayant des origines étrangères et ne correspondait donc pas à l’agenda nationaliste de la League. A sa place, et avec l’aide de l’église Catholique, la danse Ceili fut promue jusque dans les années 1930-1940 à travers le Public Dance Hall Act de 1935. La montée du Rock’n Roll dans les années 1950 causa une nouvelle baisse de popularité du set dancing. Ce ne sont pas avant les années 1980 que cette danse connut un nouvel engouement et des sets qui n’avaient pas été dansés depuis 40 ans sont redécouverts.

Il existe deux types de set:

  • => Le ‘set traditionnel’ avec une chorégraphie spécifique qui est déterminée par la Commission Officielle de la Danse Irlandaise de Dublin. On retrouve 7 différentes chorégraphies traditionnelles: St. Patrick’s day, The Blackbird, Job of Journeywork, Garden of Daisies, King of the Fairies, Jockey to the Fair and Three Sea Captains.
  • => L’autre type, appelé simplement le ‘Set’ est une chorégraphie qui ne suit pas celle de la commission et est développée par un professeur de chorégraphie. Les danseurs effectuent ces chorégraphies lors des compétitions.

Le Sean-Nos…

Crédit photo: Ireland content Pool

Aussi nommé la ‘danse du balai’ (brush dance), le Sean-No est une vieille forme de danse traditionnelle qui nous vient de la région du Connemara (côte ouest de l’irlande). Cette danse rythmique est très relax, souvent impromptue et pleine de fun, comme dans cette vidéo prise lors d’un mariage. Enjoy! 🙂

2. Histoire de la danse irlandaise

Les origines des danses irlandaises remontent à plus de 2000 ans, avec les danses circulaires des Celtes. Elles étaient effectuées lors de fêtes religieuses et de cérémonies, ainsi qu’au son de la harpe et du tambourin. Pas de chichis, tout le monde était invité à danser !

Au XVIIe siècle, l’arrivée des maîtres à danser a formalisé les choses. Ils voyageaient de village en village, enseignant les pas et les figures, créant ainsi des compétitions locales. Puis, le 19ème siècle a vu une répression anglaise sur la culture irlandaise, dont la danse. Mais essayez d’arrêter un Irlandais qui a envie de danser ! Ils ont continué à pratiquer clandestinement, conservant ainsi leurs traditions.

Au 20ème siècle, les danses irlandaises ont connu un renouveau grâce à des spectacles tels que “Riverdance”, qui ont conquis le monde. Aujourd’hui, les pas de jigs, reels, et hornpipes font partie intégrante de l’identité irlandaise. Alors, si vous visitez l’Irlande, n’hésitez pas à vous joindre à une danse. Mais soyez prêt, car les pieds irlandais sont rapides, et leurs cœurs sont pleins de joie !

3. État de la danse aujourd'hui en Irlande

La danse en Irlande est toujours très vivante, non pas quotidiennement et socialement, mis à part dans certaines régions, mais plutôt pour le tourisme et événements spéciaux.

Ainsi, les compétitions de danse Ceili ou step danse notamment sont plutôt populaires, et ce dans le monde entier. La oú il y a des irlandais, vous trouverez de la danse irlandaise et des compétitions (et les irlandais se sont implantés un peu partout 🙂 ).

On retrouve aussi de grands spectacles de danse irlandaise et Ceili mondiaux comme RiverDance and Lord of the Dance ainsi que des ‘Hooley Shows’ locaux que certains pubs en irlande organisent (hors COVID).

Pour les Irlandais qui vivent en irlande, les enfants généralement apprennent le Ceili ainsi que quelques pas de danse irlandaise lorsqu’ils se rendent au Gaeltacht (une région d’irlande oú l’irlandais est parlé couramment).

Pour ce qui est des claquettes irlandaise (step dance) spécifiquement, les enfants intéressés commencent souvent á l’apprendre très jeunes, autour des 4 ans. Pour ce qui est des irlandais qui connaissent quelques pas, ils seront ravis de vous faire une petite démonstration si vous leur demandez gentiment :). Mon conseil, n’attendez pas qu’ils aient trop bu si vous êtes au pub!

4. Les instruments joués pour la musique irlandaise

Le premier instrument qui vous vient à l’esprit est probablement la harpe, symbole national de l’Irlande, n’est-ce pas ? Bien sûr, vous avez raison, mais ne vous y arrêtez pas. Il y a le fiddle (violon), qui pleure et rit avec la vie, l’incontournable bodhrán (tambourin), qui donne le rythme à la danse, et ne parlons même pas de la flûte irlandaise, qui susurre des mélodies aussi douces que la rosée du matin.

Mais attendez, il y a plus. Les chansons traditionnelles irlandaises, transmises de génération en génération, racontent des histoires d’amour, de guerre, de joie et de peine. Les sessions de musique, appelées “seisiúns”, se déroulent dans les pubs, où les musiciens amateurs et professionnels se retrouvent pour partager des airs et des chansons. Alors, la prochaine fois que vous vous retrouvez dans un pub irlandais, tendez l’oreille et appréciez la musique. Qui sait, peut-être serez-vous entraîné dans une danse, ou mieux encore, à prendre un instrument et à vous joindre à la fête !

5. Oú aller voir un spectacle de danse irlandaise en Irlande (et lequel)?

L’Irlande n’a pas seulement gardé ses traditions musicales et dansantes bien au chaud sur son île verte. Non, non, elle a exporté ce patrimoine à travers les océans, et l’influence mondiale de la danse irlandaise est désormais incontestable.

Des troupes comme Riverdance et Lord of the Dance ont mis le feu aux planches du monde entier, transformant la perception traditionnelle de la danse irlandaise. Ces spectacles ont suscité un intérêt international, inspirant de nouvelles générations de danseurs à chausser leurs “ghillies” (chaussures de danse irlandaise) et à rejoindre cette aventure palpitante. De Sydney à New York, les écoles de danse irlandaise fleurissent, prouvant que ce petit lutin irlandais de la danse a bel et bien conquis le monde !

Et si vous pensiez que la modernisation allait ternir la pureté de cet art, détrompez-vous. Les Irlandais ont su adapter et innover sans perdre l’âme de leur tradition. Des rythmes contemporains aux collaborations avec d’autres styles de danse, la modernisation de la danse irlandaise n’a fait qu’enrichir sa texture. Les nouveaux talents mélangent l’ancien et le nouveau, créant une tapestry qui honore le passé tout en embrassant le futur :

D’abord, les Fusion Fighters : cette troupe combine avec audace la danse traditionnelle irlandaise et des éléments modernes tels que le tap dance et le beatboxing. Résultat? Une explosion d’originalité tout en respectant les racines.

Ciara Sexton, elle, est une étoile montante, brillant dans “Lord of the Dance”. Elle marie la tradition à la modernité, inspirant la nouvelle génération à voir la danse irlandaise sous un jour renouvelé.

Finalement, Edwina Guckian se démarque en préservant la tradition tout en l’adaptant pour les jeunes danseurs. Avec elle, l’ancien et le nouveau se fusionnent en parfaite harmonie.

6. Oú aller voir un spectacle de danse irlandaise en Irlande (et lequel)?

Les grosses productions:

Crédit photo: Riverdance official Facebook page
Crédit photo: Lord of the Dance official Facebook page

Pour être allée voir le spectacle de Riverdance trois fois, oui trois, je ne peux que le recommander. Hors COVID, il y a plusieurs shows par jour au Gaiety Theatre á Dublin, tous les jours de Juin a Septembre. Et le Gaiety Theatre c’est une petite merveille pour aller y voir un show. 

Pour l’avoir aussi vu, Lord of the Dance est aussi super, et a aussi été fondé par Michael Flatley.

Hooley Shows:

Johnnie Fox’s Hooley Show
crédit photo: https://www.johnniefoxs.com/
Johnnie Fox’s Hooley Show
crédit photo: https://www.johnniefoxs.com/

Je ne peux que recommander celui du Pub Johnnie Fox’s qui se trouve dans les montagnes de Dublin. Ils ont même une navette qui part de Dublin et vous ramène après le show. €60 par personne, incluant entrée, plat et dessert, ainsi que le show avec de la musique traditionnelle live et de la danse irlandaise et Ceili. On y mange super bien, l’ambiance y est super (même si le son est un peu trop fort parfois) et vous ferez de nouvelles rencontres grâce à l’agencement en grandes tables d’hôtes partagées avec d’autres guests. Que demander de plus? 😉 

Si le show ne vous dit rien, allez y quand même, ce pub vaut vraiment le détour pour son décor typique et son atmosphère très chaleureuse. Aimé autant par les locaux que par les touristes, personnellement c’est mon pub préféré en Irlande. Pas encore convaincu? Vous êtes dur… alors dernier conseil, demandez le ‘ whiskey and brown bread icecream’ (faite maison) pour le dessert… Vous m’en direz des nouvelles!

2 de réponses vers “Les 4 Danses Irlandaises à connaitre avec toutes leurs caractéristiques”

  1. Madame, monsieur
    Nous sommes à la recherche d’un groupe de musiciens + une troupe de danseurs (pour initiation à la danse IRLANDAISE) pour le 13 04 2024 à BASSE GOULAINE (LOIRE ATLANTIQUE)
    Eventuellement musiciens et danseurs même en indépendance , nous avons un contact avec un groupe de professionnel sur NANTES mais les tarifs nous font un peu réfléchir ?
    Auriez vous des contacts à nous proposer SVP ?
    Dans l’attente de vous lire
    Bien cordialement
    Le Comité de jumelage de BASSE GOULAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires de Facebook :

Share