Comment sont les salaires en Irlande ?

Par Olivier
Dans Travailler en Irlande
Mai 19th, 2014
0 commentaire
10204 Views
Share

Cet article ne se veut pas généraliste mais vise à attirer l’attention des nouveaux arrivants sur certaines spécificités du marché du travail irlandais.

Avant de commencer à travailler il vous faudra obtenir un Personal Public ServiceNumber (PPSN) et également ouvrir un compte en banque. Le PPSN est valable à vie. C’est lui qui vous permettra de commencer à travailler et de recevoir vos émoluments. Il vous suffit pour l’obtenir de vous rendre au bureau du Revenue local.

Le salaire minimum en Irlande est de 8,65€ depuis le 1er janvier 2011 pour un adulte. Il est évident que ce montant évoluera selon votre poste, les salariés d’entreprises high-tech basés à Dublin étant bien mieux rémunérés.

Les  contrats en Irlande comprennent presque toujours une période d’essai. De trois mois maximum pour une période d’un an. Sans vouloir généraliser de nombreux petits commerces vont vouloir vous payer sans le déclarer. A vous de vous assurer que votre salaire est déclaré sinon en cas de coup dur vous ne recevrez aucun soutien du gouvernement !

Au niveau des impôts, l’impôt sur le revenu est le Paye As You Earn (PAYE). C’est le même principe qu’en France – le montant de l’impôt sera proportionnel à votre salaire. L’Universal Social Charge (USC, l’équivalent de la Contribution Sociale Généralisée) est prélevée  sur votre salaire brut. Des mesures d’abattement fiscal existent également. Visitez le site du Citizen Information pour voir quel barème s’applique à votre situation. A ceci s’ajoutent les divers prélèvements auxquels vous avez souscrits (mutuelles, assurances…).

A noter qu’au-delà d’un certain barème, vous pouvez récupérer une grande partie de vos taxes lors de votre départ de l’Irlande. Visitez le site du Revenue pour découvrir les modalités.

salaire en irlande

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires de Facebook :

Share