8 faits sur Croke Park que vous ne connaissez pas (4ème plus grand stade en Europe)

Par Olivier
Dans Culture
Août 14th, 2016
0 commentaire
1100 Views
Share

Si vous vous intéressez un petit peu au sport en Irlande, ou que vous avez visité Dublin, vous avez forcément entendu parlé du très célèbre stade Croke Park. L’équivalent du Stade de France Dublinois est le théâtre de matchs de divers sports et évènements, mais est principalement connu comme étant le plus grand stade d’Irlande. Voici dans cet article 8 choses que vous ne connaissez peut-être pas sur ce stade mythique.

 

1. Un terrain acquis pour 3,500£

En 1913, la GAA (Fédération Irlandaise d’Athlétisme) acheta une place appelée “Jones’ Road”, se composant d’un terrain et d’un stade, à un certain Frank Dineen, pour un montant d’environ 4170€ au cours actuel de la Livre. Cette place fut par la suite renommée Croke Park en référence à Archbishop Thomas Croke, l’un des premiers dirigeant de la GAA. Ainsi naquit le nom du célèbre stade irlandais.

croke park le stade

 

2. Croke Park, 4ème plus grand stade d'Europe

Vous avez bien lu, il s’agit du 4ème plus grand stade d’Europe après le stade Camp Nou (Bernabeu) en Espagne, le Wembley Stadium en Angleterre et le Stadio Olimpico en Italie. Il a une capacité de 82,300 places au total (bien qu’il ait déjà contenu davantage que sa capacité maximale), 73,500 places assises et 8,800 places debout. Il fut fondé en 1884 et rénové en 2004.

croke park, plus grand stage d'europe

 

3. Le théâtre de grandes compétitions

En janvier 2006, la GAA annonça qu’elle était parvenue à trouver un accord avec l’Association de Football d’Irlande ainsi qu’avec l’Union Football Rugby d’Irlande afin d’obtenir que 6 matchs internationaux soient joués chaque année au Croke Park. De quoi faire plaisir aux supporters des verts !

grand jeux de GAA à Croke Park

 

4. 90,556

C’est le plus grand nombre de visiteurs que le stade ait connu depuis ses débuts. Ce record a été enregistré en 1961, lors de la final de la coupe irlandaise de football gaélique, opposant Down à Offaly. Le match fut explosif et se termina sur une victoire de Offaly. À titre de comparaison, bien que la population irlandaise soit en constante augmentation, il n’y eut que 81,000 à 83,000 visiteurs pour les finales de cette même coupe ces 10 dernières années, à cause du nombre restreint de place. Mais bon, nul doute que des travaux d’agrandissement seront envisagés à l’avenir.

90 000 places

 

5. Un stade multifonction

Vous pensiez que seul le rugby ou le football gaélique prenaient place au Croke Park ? Hé bien non ! Ce stade accueille divers types de compétitions sportives, comme le football comme nous le connaissons en France, le football américain ou la boxe. Mais vous pourrez aussi assister à des concerts et festivals comme au Stade de France. J’ai par exemple un groupe d’amis qui est allé au concert de Beyonce il y a quelques semaines à Croke Park.

 

u2 à Croke Park

 

6. Que prévoir pour le stade ?

Bon, si vous souhaitez aller au stade, il ne faut pas oublier certains accessoires. Une corne de brume parce que faire du bruit, c’est la base dans un stade. Un drapeau (irlandais ou français, faites votre choix), de la crème solaire ou un imperméable suivant la météo, des sandwichs et une bière ou un thé (hé oui ici le thé fait partie de la culture locale). Bon bien sur il faut prévoir les tickets et votre téléphone pour garder des souvenir et rendre vos amis jaloux sur Facebook, mais ça, ça coule de source !

stade

 

7. Des chanteurs à Croke Park ?

Oui je vous parlais de Beyonce, mais rassurez-vous ce n’est pas la seule à s’être déjà produite dans ce fabuleux stade. Certains autres chanteurs mondialement connus sont déjà passés par la case Croke Park, comme Tina Turner, Elton John, le groupe U2, Westlife, Céline Dion ou encore le groupe qui cartonne chez les ados, les One Direction.

celinedion

 

8. Bloody Sunday

Le Bloody Sunday est le terme utilisé pour désigner un tragique incident dans l’histoire de Croke Park. Le 21 novembre 1920, alors qu’un match de football se tenait place dans le stade, opposant Dublin et Tipperary, 14 personnes ont été tuées à l’arme à feu alors qu’elles assistaient à la rencontre. La raison ? Des officiers britanniques ont tiré sur la foule après que 14 espions des services secrets anglais aient été abattus par des espions des services secrets irlandais. C’est ainsi que le “Hogan Stand” fut nommé, car l’une des victimes de cette tuerie n’était autre que le capitaine de l’équipe de Tipperary, Michael Hogan.

croke park : bloody sunday

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires de Facebook :

Share